Je me souviens d’un dîner au Clos de Vougeot

Le plus impressionnant des dîners de gala de colloques (chut !). Je dois avouer sans chauvinisme, que c’est en France que j’ai connu les plus beaux, les meilleurs, dans des lieux extraordinaires. Il y avait des Américains (des USA) qui le lendemain étaient patraques. Ils ont accusé la nourriture. Comme on nous servait le vin sans limitation, qu’on nous offrait des tas de crus différents, certains le consommait comme le coca-cola. Que du tasteviné.

Même si tous ne sont pas rentrés dans l’histoire contemporaine comme celui que j’ai connu dans le restaurant au sommet d’une des tours jumelles de New-York (le menu ne m’a pas laissé de souvenirs, la vue de nuit sur Manhattan, oui)

=================

« La confrérie des chevaliers de Tastevin organise dans le cellier du Château du Clos de Vougeot depuis 1950 une séance de tastevinage deux fois par an avec un jury de près de 250 dégustateurs internationaux d’élite, des vignerons de renom, grands négociants, œnologues, membres de la répression des fraudes, restaurateurs, amateurs éclairés, et de hauts dignitaires, où sont sélectionnés de façon anonyme les meilleurs grands crus et premiers crus de Bourgogne parmi près de 700 bouteilles de rouge, blanc et crémant de Bourgogne proposés par environ 180 viticulteurs, éleveurs et propriétaires.

Près de 250 lauréats, soit environ un tiers seront en général estampillés du sceau du Tastevin (le blason de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin). Pour les vignerons concernés, ce sceau est une récompense, distinguant leurs vins comme étant de haute qualité et parfaitement conformes aux caractéristiques de leurs appellations et de leur millésime.

Les armoiries (de pourpre à une barre d’or, accompagné en pointe d’un barillet d’argent et en chef d’un tastevin aussi d’argent, l’écu timbré d’un heaume de tournoi) de la confrérie des chevaliers du Tastevin fait office d’estampille du Tastevinage. Il a été dessiné par l’artiste illustrateur alsacien Hansi. À la suite de la requête de Gilbert Montagné (confrère), l’estampille de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin est également lisible en braille.

La confrérie ne possède pas de vignoble et ne vend pas de vin. Le vignoble du clos de Vougeot est partagé par environ 80 propriétaires de Vougeot et des villages voisins. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Clos-de-vougeot

https://fr.wikipedia.org/wiki/Confr%C3%A9rie_des_chevaliers_du_Tastevin

J’ai encore le menu quelque part entre deux livres de ma bibliothèque. Alors je vous donne celui du repas entre Angela Merkel et Emmanuel Macron (et leurs invités)

« en entrée des œufs en meurette, du pâté en croûte, des truffes de Bourgogne et du raisin.

Viendra ensuite le plat principal avec du bœuf du Charolais (filet et paleron braisé), accompagné de pommes de terre et jus au gevrey-chambertin.

Seront ensuite servis des fromages frais et affinés en Bourgogne.

Quant au dessert, il sera chocolaté avec un croustille au Sarrazin et du cassis de Bourgogne.

Pour les vins, ce sera du saint-aubin 1er cru 2015 Le Charmois du domaine Picard et du nuits-saint-georges premier cru 2014 du domaine Gavignet.  » https://www.bienpublic.com/politique/2021/11/03/ce-que-vont-manger-emmanuel-macron-et-angela-merkel-ce-mercredi-soir-au-clos-de-vougeot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s