Où l’on voit que l’écologie n’est pas si simple que nos écologistes patentés nous l’annoncent

https://www.lepopulaire.fr/saint-yrieix-la-perche-87500/actualites/reduire-le-cout-des-ordures_14072646/

J’ai connu le compostage depuis ma tendre enfance. Quand mon père louait un jardin, rue des jardins, à Saint-Yrieix (oui, St-Yrieix a une rue des jardins), il avait fabriqué un charetou pour y apporter les déchets végétaux. Mon argent de poche venait de la vente chez mon copain Charles des cartons ondulés que me donnait mon père. Ce devait valoir 5 centimes le kilo. Je parle d’anciens francs. Ceux des années 50-60.
A Nantes, nous ne devons pas être plus de deux à composter sur environ 40 maisons. Et ça fait une grande différence sur ce qu’on met à la poubelle. J’ai pu m’en rendre compte. Mes vieux composteurs de 40 ans d’âge viennent d’être remplacés. Pendant deux semaines je n’en avais pas. Et la poubelle grise était bien plus lourde et pleine !

De nos jours, je vois parfois en Périgord vert des colonnes de fumée. Des gens brûlent l’herbe de la tonte ! et ça pue ! Peut-être même qu’ils achètent des sacs de paillage !

Le maire de Jumilhac a dénoncé plusieurs fois dans le journal municipal le coût de ces végétaux pleins d’eau qu’on met dans les poubelles. Je ne sais combien il y a maintenant de jardins. Quand je passe devant les maisons vendues aux nouveaux ruraux, souvent, à la place du jardin entretenu par les anciens parfois jusqu’à quelques semaines de leur mort, il y a des chardons, des robiniers faux-acacias, des orties, des bouleaux qui poussent. Les anciens qui restent sont affligés.

Dans le pays Arédien, nous portons nos déchets non compostables, chaque jour à la benne. Une occasion pour tenter de rencontrer un habitant ! mais comme c’est la voiture qu’ils utilisent, on ne rencontre que quelques vaches ou deux ânes qui sont contents de venir nous saluer.

Je me demandais comment on allait faire diminuer le tonnage des ordures. Et je viens de lire le Popu.

« «Ces dernières années, le coût de traitement des déchets ménagers n’a cessé d’augmenter et continuera à cause des lois de plus en plus contraignantes, de la hausse du prix du carburant pour les camions de collecte et surtout, de la hausse constante de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) sur les déchets incinérés ou enfouis. Elle seule représente une dépense de plus d’un million d’euros par an pour le Sictom. Les collectivités et les syndicats sont considérés comme des vaches à lait. Les élus locaux sont pris en otage et deviennent des boucs émissaires face à la population », a exposé Edmond Lagorce, président du Sictom SHV (syndicat intercommunal de collecte et traitement des ordures ménagère sud Haute-Vienne. »

Étonnant (!! – le point d’exclamation est tendance pour les prochaines présidentielles, j’ai vu les affiches), je n’entends pas notre candidat écologiste en parler. Idem pour tous les candidats qui bien sûr, ont mis l’écologie dans leur programme. Mais comme a dit une des candidates quand on lui a demandé quelques « précisions », ça ce n’est pas pour la présidente, c’est pour le premier ministre.

« passage des camions de collecte tous les quinze jours« 

Ah, on m’a dit de ne pas mettre viande ou poisson dans le compost. Mais dans le Pays Arédien, il n’y a plus de poissons dans les rivières, et on achète des filets. Donc plus d’entrailles qui puent pendant 15 jours.

« la REOMI est plus juste, car elle concerne tout le monde. Une partie est basée sur la production réelle de déchets. On a choisi de ne pas prendre en compte le poids pour ne pénaliser personne »

Alors on prend quoi en compte ?

« une facture, comprenant une part fixe et une part variable. La première, facturée à tous les usagers, participe au financement de la collecte des déchets, à leur traitement, à la gestion des éco-points et des déchetteries. La seconde sera établie, pour les usagers ayant un bac, sur le nombre de levées de celui-ci, et pour ceux utilisant un bac de regroupement, sur le nombre de rouleaux de sacs-poubelles récupérés au Sictom pour Saint-Yrieix et en mairie pour les autres communes. Le Sictom vend des composteurs (11  € ) pour les bio-déchets (interdits dans les poubelles à partir de 2024), les amène chez les usagers et les forme à leur utilisation. »

Je m’imagine les bacs de regroupement ! le vrac est devenu tendance dans les épiceries ! Ou on va revenir dans les familles aux années 80 quand on récupérait soigneusement les sacs en plastique pour y mettre les ordures ?

Enfin ! des composteurs en vente ! Bien. J’espère que ce sont les meilleurs, ceux faits dans un plastique costaud issu de produits recyclés, fabriqués en Autriche. Ceux qu’on vend dans les brico-truc sont du toc qu’on retrouve en déchetterie au bout de 3-4 ans (Ah l’économie circulaire !).

Les bio-déchets interdits dans les poubelles à partir de 2024. Est-ce que ce sera pour toute la France ? Bien, mais je ne voudrais pas être la personne qui s’occupe des poubelles dans les immeubles ! quand je vois que des habitants ne respectent pas le tri en deux bacs, et versent le reste de peinture dans les bacs, entre autre chose. Toujours la tendance vrac !

Quand vous avez connu des villes pendant une grève des ramasseurs de poubelles, vous avez compris que l’écologie ce n’est pas facile comme une manif de jeunes le vendredi après-midi ou des discours.

« Deux ambassadeurs de tri peuvent former les usagers au tri sur demande. Le Sictom fera prochainement diverses animations pour expliquer comment mieux gérer les déchets. »

Pourra-t-on faire sans sanctionner ? je sais, il faut faire de la pédagogie. Dans le long terme on sera tous morts.
Est-ce qu’on va avoir un Mao vert, qui lancera la révolution verte avec ses gardes verts ? Ça devrait plaire aux jeunes qui marchent pour la planète.

Mais peut-être qu’on inventera le déchet auto-destructeur qui ne laisserait qu’une odeur de sainteté.

Mais qu’est-ce que la REOMI ?

La Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative (REOMI)

Est-ce bien correct que d’utiliser ce terme « ordure » ! il est insultant. Et ça fait « écologie punitive ». Déchet est plus gentil.

Moralité, au lieu de faire écologiste de terrain, je ferais mieux de faire écologiste de dessin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s