Je me souviens des yaourts Steiner, Dutheillet de la Mothe et Faugeras

A Saint-Yrieix, les premiers yaourts dont je me souvienne sont ceux de Steiner, sous la Halle, Place du marché, puis rue des Barris. Le magasin, fermé depuis longtemps, et l’enseigne existent toujours en 2021. En 2022, je ne sais. Il y avait aussi madame Dutheillet de la Mothe qui en faisait rue Coudamy. On ne jetait pas à l’époque. Ils étaient dans des pots en verre qui étaient consignés.

Je me souviens aussi, ma mémoire a été réveillée par le Popu, des yaourts Faugeras

https://www.lepopulaire.fr/limoges-87000/loisirs/quand-faugeras-etait-le-temple-du-yaourt-a-limoges_14072332/

Bien plus rares pour moi. Et je n’aimais pas les yaourts non « natures ».

« « La fabrication de yaourts à Faugeras a débuté à l’initiative de mon père, Philippe de Catheu, en 1951. L’idée lui était venue à Marseille en voyant les débuts dans la cité phocéenne des Yaourts Benoît lancés par deux frères, Jacques et André Benoît. […]

En 1951, la production débute avec les yaourts nature, suivi des yaourts parfumés au café, vanille, fraise, citron, en pots de verre consignés. Parallèlement sont produits les fromages blancs en faisselle et la crème fraîche. 

« C’est en 1962, plus de dix ans plus tard, que sont créés, « les Yo-fruits – truffés de vrais fruits » à l’initiative de mon père Philippe. Il s’était rendu en Suisse pour y rencontrer un fabricant et voir comment se fabriquaient de tels yaourts », se souvient Xavier de Catheu. Les Yo-Fruits à la fraise, à la framboise, à l’ananas, sans colorant et conditionnés en pots de carton paraffiné voient le jour. Ils ont été les premiers yaourts avec des morceaux de fruits commercialisés en France. 

[…]

Dans la famille de Catheu beaucoup se sont demandés pourquoi Philippe n’avait pas déposé de brevet. « Cela n’aurait été d’aucune utilité dans la mesure où le produit existait en Suisse et qu’il suffit d’un dosage de sucre ou de fruits différent pour s’en exonérer. Il n’y a d’ailleurs pas, à ma connaissance, de brevet pour d’autres types de yaourts, mais seulement des appellations protégées comme le yaourt grec par exemple.

En revanche, la marque Yo-fruits était, elle, la propriété de la société SPROLAC, (société des produits laitiers alimentaires du Centre) que présidait mon père », affirme Xavier. Son père avait porté une autre innovation en fabriquant le bioghourt, au bifidus, mais qui connut un moindre succès que les autres. 

La production des Yo-Fruits et des autres yaourts Faugeras a cessé au moment de l’absorption de l’entreprise par Chambourcy en 1966. Philippe de Catheu, a intégré Chambourcy, comme directeur régional jusqu’en 1970, pour la commercialisation des yaourts de la marque Chambourcy. « 


A la maison on faisait les yaourts dans la cocotte minute.

J’ai continué avec une « yaourtière ». Mais j’ai eu pas mal d’échecs. Je ne sais si c’était dû aux yaourths du commerce pour ensemencer, ou au lait.

Maintenant, je suis un homme moderne. Alors j’achète dans des pots en plastique que je mets dans la poubelle jaune, mais une fois vidés !

Au Restau U Rabelais à Poitiers, je me souviens qu’une des personnes qui débarrassait les tables (on y était servis à table, à l’ancienne, à condition que la table soit complète. Excellent ! il fallait compléter et ainsi on apprenait plein de choses. Surtout si on tombait sur des carabins.) vidait le contenu des pots qui restaient dans la poubelle ! Alors je récupérais les pots avant ce massacre et avec les tartines de pain j’avais pour mon petit-déj dans ma chambre. Mes copains faisaient pareil. Il nous restait à acheter la Ricorée et le lait en poudre. Pour le sucre, on faisait de la récup. Idem si possible pour le beurre Charentes-Poitou bien sûr !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s