Je me souviens de notre J7 transformé en camping-car

https://fr.wikipedia.org/wiki/Peugeot_J7

 » Le Peugeot J7 est une camionnette assez compacte (4,74 m)1 de type cabine avancée, avec le moteur sous capot dans la cabine si bien que l’on peut se pencher sur le moteur depuis le siège conducteur. Elle existe avec des motorisations essence ou Diesel.

La traction avant du J7 impose un rayon de braquage plus grand qu’un véhicule à propulsion, en revanche elle permet un seuil de chargement très bas encore amélioré par la suspension à quatre roues indépendantes (pas d’essieu arrière rigide à l’instar des fourgons actuels). Le volume aménageable important pour une camionnette de ces dimensions et l’excellente fiabilité ont fait du J7 le choix de nombreux professionnels à l’époque. Le J7 a la particularité d’avoir des portes de cabine coulissantes qui permettent de rouler portes ouvertes. « 

https://autocart.biz/peugeot-j7/

Il ressemble au notre. La nuit on faisait tout pour ne pas faire penser à un camping-car.

1977

A l’intérieur, il y avait une banquette latérale. Avec une planche, j’en avais fait un lit pour le petit.

La table se démontait et le dessus servait de dessous de lit. Lit un peu court en longueur. Les coussins des banquettes servaient de matelas. Les « murs » étaient recouverts d’isorel. Mais il n’y avait pas d’autre isolant.

Nous avions des Wc chimiques amovibles.

Le J7 a permis d’aller visiter la Bretagne avec un bébé. Puis d’aller jusqu’en Suisse et Allemagne et même en Ecosse. Sur la Costa-Brava à Pâques on s’est fait dévaliser. Mon cartable était sous les jerricans d’eau. Mais ils l’ont trouvé et emporté. Il y avait dedans le manuscrit de ma thèse … à l’époque pas de traitement de texte. Le cartable a été retrouvé. Un courrier m’a annoncé qu’il était déposé au commissariat. Mais celui-ci a dit qu’il ne l’avait pas. Après insistance, il a dit qu’on vienne le chercher. Une chance, un collègue avait un ami habitant dans la ville. … Ensuite j’ai utilisé du sèche-cheveux !

Au retour d’Écosse, sur le parking des ferries à Saint-Malo, on a eu une tentative d’effraction. On n’a pas voulu intervenir de peur de faire peur au petit. Les voleurs ont sans doute deviné que le J7 était occupé et sont partis. Mais alors, même dans le jardin d’amis, on n’arrivait pas à dormir. On l’a vendu.

Un autre mauvais souvenir. A Zurich j’ai voulu entrer dans un parking souterrain. Et l’engin arrivé en bas de la rampe, ne passait pas….

Il a servi aussi à transporter de Saint-Yrieix à Nantes les meubles que nous nous sommes fait faire par le menuisier ébéniste. Et à déménager.

Ça c’était le luxe !

http://www.encyclautomobile.fr/web/_encyclauto/cars/5377/j7_notin_b.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s