Le dimanche à la campagne en 1947 en Limousin

A gauche, maman et moi. Non je ne pleure pas ! je crie !
Mon père.
Ce devait être à Vialle (Jumilhac), ma mère, moi et mon père. Mais comment alors étaient-ils arrivés là ? A vélo ? Enigme. La vieille tante venait à la foire de Saint-Yrieix me porter un sac de noisettes avec la carriole tirée par la jument. Ou c’était peut-être à Monplaisir à côté d’Excideuil
J’ai noté au dos (ce que m’a dit ma mère alors âgée) que c’était à Monplaisir avec mon arrière-grand-mère Virefléau. Comment étions-nous allé à Excideuil. Pour aller à Monplaisir (commune de Saint-Martial-d’Albarède) on pouvait y aller à pied. Peut-être en bus. Le tacot ne fonctionnait plus.

Une réponse à “Le dimanche à la campagne en 1947 en Limousin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s