Je me souviens du SPCN et du PCB

Avec mon bac philo je n’étais pas au niveau pour faire SPCN. Alors j’ai suivi les cours du télé-enseignement l’été qui a suivi le bac. Et comme une prof de sciences-nat rencontrée lors d’un tour d’Auvergne à vélo m’a dit qu’il n’y avait pas de postes au CAPES et que la recherche pétrolière c’était fini,…j’ai fait sciences-éco ! Avec un programme adapté pour devenir ministre de l’économie et un peu moins des finances.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Certificat_d%27%C3%A9tudes_sup%C3%A9rieures_pr%C3%A9paratoires

« 

En France, des certificats d’études supérieures préparatoires, ou certificats propédeutiques, furent à partir de 1896 progressivement mis en place dans les facultés des sciences, puis des lettres. Ils avaient pour objectif de sanctionner un enseignement intermédiaire entre l’enseignement secondaire des classes de terminale des lycées et l’enseignement des certificats d’études supérieures de licence proprement dit. Ils constituèrent ainsi, pour les mathématiques et les sciences physiques, une alternative à l’enseignement de la classe de mathématiques spéciales des lycées.

Comptant initialement à part entière comme certificat de licence, ils perdirent ensuite cette qualité pour devenir des certificats préalables aux certificats de licence, d’abord facultatifs, puis obligatoires, sanctionnant alors l’année d’études dite propédeutique formant le premier cycle des études supérieures. Ces certificats disparurent en 1966 à la suite de la Réforme Fouchet des universités et ses décrets de 1966, qui organisa le premier cycle sur deux ans avec comme sanction des études le diplôme universitaire d’études scientifiques et le diplôme universitaire d’études littéraires. « 

En sciences, deux types de certificats préparatoires apparurent parallèlement entre 1896 et 1910, un certificat de mathématiques préparatoires, ou mathématiques générales, et un certificat d’études supérieures de sciences portant sur la physique, la chimie et l’histoire naturelle (en abrégé S.P.C.N).

Certificat d’études supérieures de sciences portant sur la physique, la chimie et l’histoire naturelle (S.P.C.N.)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Certificat_d%27%C3%A9tudes_physiques,_chimiques_et_biologiques

 » En France, le certificat d’études physiques, chimiques et naturelles (dit PCN), puis à partir de 1934 certificat d’études physiques, chimiques et biologiques (dit PCB), était un certificat d’études préparé dans les facultés des sciences et dont la détention était nécessaire pour entreprendre des études dans les facultés et écoles de médecine.

Le certificat d’études physiques, chimiques et naturelles fut créé en 18931, par Raymond Poincaré, alors ministre de l’Instruction publique, sur proposition de Brouardel et Bouchard, professeurs de médecine et membres du comité consultatif de l’Instruction publique. Il avait pour but de renforcer la formation scientifique et biologique des étudiants en médecine. Sa préparation se faisait en un an et ses épreuves était organisées dans les facultés des sciences après l’obtention du baccalauréat. C’était un pré-requis pour l’inscription en faculté de médecine2.’

e PCN fut supprimé en 1960 en application de la réforme Debré des études médicales. Le nombre total d’année d’études pour le doctorat en médecine passant de 7 à 6. À la suite de cette réforme, effective à la rentrée 1961, la première des six années d’études comprend 375 h assurées par les facultés des sciences et 545 h par les facultés de médecine (arrêté du 2 août 1960) soit un total de 920 h. Le volume horaire des enseignements organisés par les facultés de médecine est ramené à 320 h en 1962 (Arrêté du 1er juin 1962).

En 1963, un certificat préparatoire, intitulé certificat préparatoire aux études médicales [archive] (CPEM) est rétabli avec au cours de l’année préparatoire 430 h organisées par les facultés des sciences et 170 h par les facultés de médecine (arrêté du 24 août 1963).

En 1969 est mis en place le premier cycle des études médicales en 2 ans avec instauration en 1971 d’un numerus clausus pour le passage en deuxième année, le nombre d’années d’études total revient donc à 7 année »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s