» les gens ont tendance à s’inquiéter plus fortement pour des événements à faible probabilité sur lesquels ils n’ont pas de contrôle que sur ceux à forte probabilité sur lesquels ils ont un contrôle. « 

source : https://www.lepoint.fr/societe/il-n-y-a-aucune-preuve-que-les-ondes-sont-cancerogenes-pour-l-homme-16-06-2019-2319196_23.php  » Il n’y a aujourd’hui aucune preuve que les ondes sont cancérogènes pour l’homme. Par contre, des précautions « oratoires » sont conservées, car on peut rarement […]

Lire l’Article →